Pourquoi faire du sport à l’adolescence

Étant un ancien ado, je suis expert en adolescence!!!

Je vous partage ici tout plein de bons conseils pour se mettre à pratiquer un sport. Bon pour les ados qui ont la « flemme », bon pour les parents qui cherchent des arguments.

Cet article est un complément à ma vidéo youtube : https://youtu.be/O0hqRqtntJE

très intéressante et très bien montée où j’aborde 3 points essentiels. Ici je serais moins rigoureux et je vais vous citer quelques avantages que j’ai trouvé à se mettre au sport quand on est ado (j’vous l’ai dit chui un expert en adolescence, j’en étais un et pendant longtemps)

  1. Se dépenser après une longue journée assis au bureau. (spoiler: pareil pour les adultes). Plutôt que de se jeter sur le premier venu avec un ballon plein d’eau et un sac de farine
  2. Etre prêt à courir vite et loin si tu es la cible du ballon et de la farine
  3. Avoir une allure de bogoss, ou bellgoss et surtout savoir gérer son corps dans l’espace (demande à ton prof de physique) si tu dois réagir à un imprévu; cataclysme soudain, déplacer les tables de la classe quand la prof te demande, porter ta petite amie, porter ton petit ami, savoir te redresser sans te faire mal au dos, savoir chuter sans te casser un os, faire les courses pour grand mère (surtout qu’elle prend plein de conserves (c’est lourd)…
  4. Découvrir ton corps et ce qu’il est capable de faire, apprendre de nouvelles habiletés motrices (demande à ton prof de sport), donc faire des mises à jour régulièrement de ton corps 2.0, 2.0.1, … 10x, 10xa1., …
  5. Mieux gérer ton émotionnel. tu vivras des situations dans une activité physique qui te prépareront à mieux gérer, et exprimer des situations dans ta vie réelle (pression, joie, youhouuuu, oh mince, manque de réussite, &%#grrrrr, frustration, fierté, contentement…) -demande à ton prof de français les émotions qui existent, ça le fera réfléchir un moment!
  6. Gérer son alimentation/ sa dépense calorique. Forcément en étant au contact de sportifs, t’auras des conseils, des indices sur quel carburant (sinon viens me voir philippecoaching@gmail.com) utiliser pour te sentir bien et meilleur dans ta pratique. Cola bonbon cheese c’est pour pratiquer le canapconsol’ (autorisé 1x/semaine). Ton corps te parlera et tu l’écouteras (mieux puisque tu seras plus au contact de ce que tu ressens) : mange du vert -non, pas les m&m’s verts, les légumes verts!!!
  7. Confiance en toi tu sentiras! tu verras que tu deviens plus habile, et donc que tu peux faire confiance à ton corps. Ce qui te donnera un sentiment de sécurité, de confiance, de fierté, de satisfaction etc…
  8. Faire du social. Pas toujours aider mamie, non. Rencontrer des gens, de nouveaux amis, des challengers qui te pousseront à t’améliorer, des champions (qui pourront t’inspirer à devenir meilleur), une ou un copain en particulier, avoir un groupe, partager des moments familiaux (tous aux rollers, vélo, trottinettes, rando sinon)
  9. Acquérir des valeurs et des codes. Des valeurs comme le partage, l’écoute, l’investissement, la régularité, l’adaptabilité, l’effort, l’engagement, le travail en équipe, la spontanéité, l’amitié, l’entraide… Chaque sport a ses codes et tu élargiras tes connaissances et tes comportements si tu t’intéresses au milieu sportif
  10. L’inspiration. J’en ai parlé pour les champions plus haut. Mais il y a aussi le fait que tu vas inspirer les personnes autour de toi : à pratiquer, à faire attention à leur corps, se respecter, tu vas devenir une source de motivation et d’inspiration pour les autres si tu t’impliques vraiment.
  11. Le sport te donne aussi une vision et un mental que tu pourras utiliser dans ta vie perso et professionnelle (gérer une équipe, le stress, trouver l’énergie, t’adapter, trouver des solutions, avoir de la réactivité, avoir un mental puissant, un mindset de leader…)
  12. Si vous avez d’autres suggestions sur ce que la pratique d’un sport peut apporter à un ado, je vous invite à le noter en commentaire
  13. Plus d’info sur https://youtu.be/O0hqRqtntJE

Sport toi bien!

Comment j’ai perdu 10 kg sans le vouloir

Hello los amigos,

Oui vous avez bien lu, j’ai perdu 10 kg sans le vouloir. Ce n’était pas mon but ultime. Mon but était de me débarrasser d’une tendinite à l’épaule qui me suivait depuis 2 ans!

A un moment donné ou à m’men doné, je savais plus quoi faire pour m’enlever cette douleur qui m’empêchait de pratiquer mon sport (jiu jitsu brésilien). J’avais vu un médecin, kiné, piqure, repos, etc… et elle était toujours là, grrrrrrrr!

Puis j’ai rencontré quelqu’un qui m’a dit d’essayer une « autre » alimentation ». Comment ça une « autre » alimentation? Parce qu’il existe des alimentations secrètes, des ingrédients cachés, extra-terrestres, ou que l’armée ne nous vend que parce qu’on connaît qq’un qui connaît un scientifique qui connaît le sergent chef qui connaît Maïté?

A bien y réfléchir, c’est logique leur truc, tout ce que je fais entrer dans mon corps, sert à sa construction! Et aussi à sa destruction! J’ai tilté comme un flipper de salle d’arcade de Stranger Things. Mais ouiiiiii évidemment. Avant ça je mangeais pâtes-sauce-tomates-café! Quelle diète équilibrée! Pourtant ma mère cuisine varié et plutôt une cuisine du sud (de Marseille), mais moi, seul, je mangeais au plus simple (ce que je croyais), au plus facile (ce que je croyais), au plus nourrissant (ce que je croyais). Aïe ça en fait des croyances sur l’alimentation soi disant pour construire mon corps de sportif. J’étais en train de le détruire, ou plutôt de l’encrasser. D’où ma tendinite!

Ce que je suis en train de vous dire ou de vous écrire parce que c’est un blog, vous êtes malin, je l’ai vu tout de suite quand vous êtes entré, l’air perspicace, à se demander ce qu’il allait nous raconter comme histoire pour vendre sa méthode, son prêchi-prêcha, sauf que je prêche rien du tout. Je vous partage juste mon expérience de ce que j’ai vécu et de ce qui a marché pour moi. Pasta! euh, non, basta!

Biiiiiing mon alimentation fais ce que je suis, ok! donc mange mieux! Ok, quoi! Qu’est-ce que tu mangeais? Des acides, pas des cachets, hein! Non des aliments acides, et ça fait quoi au corps; ça l’attaque de l’intérieur. Comment tu le sais? Ben j’ai une tendinite! Ah oui. Mais ça peut se manifester autrement; acidité gastrique, lourdeur, ballonnement, irritabilité, infection, fatigue…. https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/le-potentiel-sante-des-aliments/aliments-acidifiants-et-basifiants/lalimentation-moderne-est-trop-acide

Vous avez lu l’article? J’ai renversé la vapeur, et j’ai mangé moins acide et plus d’aliments basiques -pas basiques genre du pain- non basifiants en fait.

Donc ce fut salades sur salades (idées de salade à retrouver sur ma page facebook https://www.facebook.com/toutaffuter/ )

Et reprise du sport petit à petit. Les deux ensemble ont eu un effet boostant sur mon organisme qui a fondu. Je me suis retrouvé avec un corps sec, léger, fort, tonique, fluide, comme si je revêtais un costume de super héros (« Phiiiiil: t’abuses un peu là ») oui bon presque un super héros, juste un demi-Dieu (« non mais il est dingue ce type! ») roooo on peut plus se vanter un peu de son corps enfin retrouvé.

Le changement d’habitude, casser mes croyances (pourtant bien accrochées), tester autre chose, l’envie de ne plus avoir mal, me sentir bien, soulagé, perdre le gras (bas du dos, ventre) que j’avais quand même accumulé depuis un certain temps avec mon alimentation de base (pain, pâtes…) sous prétexte que pour prendre du muscle, il faut grossir (genre prendre du gras). Tout ça m’a fait me bouger, m’a permis de découvrir qu’une autre façon de manger était possible (je mange toujours par la bouche je vous rassure!!!)

Je récapitule: manger sain, propre, équilibré (pas celui de la tv où faut boire du lait pour le calcium-la blague- manger un tas de viandes pour les proteines et le fer-la reblague- 5 fruits & légumes/jour-ah c’est mieux (ils ont oublié de rajouter fruits et légumes frais et entier pas en bouteilles ou conserves, non, des VRAIS fruits & légumes).

Et faire une activité physique, je dirais : mieux vaut court (15min) et un minimum intense (2,3x/semaine mini) que long (courir à plat 1h) et qui vous épuise, vous abîme le dos et les articulations, et fait perdre du temps (sauf si vous kiffez le trail etc…)

Ce que je vous dit pas, allez si je vous le dis, c’est que depuis j’ai testé d’autres choix alimentaires, chrononutrition, IG bas, paléo, jeûne intermittent, détox,  l’important pour moi c’est de prendre conscience de ses sensations dans son corps après un repas, un aliment, une boisson (lourd ou léger, tonique/endormi, rechargé/fatigué, irrité/apaisé…)

Je vous souhaite bon appétit et bon sport

Défocaliser de l’objectif pour mieux réussir

Hello les amis,

Bon vous avez l’objectif, VOTRE objectif, le gros , le big, et vous vous y voyez déjà, pas en haut de l’affiche, mais avoir réussi à atteindre votre but si précieux. Tellement précieux, tellement beau pour vous, pour toi, que tu penses qu’à ça.

Comme je dis dans ma vidéo  https://youtu.be/l1NlASE8JGE t’en fais une obsession.

Et cette obsession risque de te couper de ta réussite. Pourquoi? Parce que tu penses plus qu’à la finalité, à comment tu te sentiras quand tu auras atteint ton objectif, à la joie que tu vas éprouver, la fierté, la grâce, la plénitude aussi. Hé, ho! C’est bien beau tout ça mais faut revenir ici dans le présent. D’une part tu te fais kiffer tout(e) seul(e) et de deux, tu ne vois plus tout ce que t’as à faire, et de trois, tu peux t’imaginer la marche tellement haute que tu seras incapable de la franchir.

Donc, reviens à maintenant, au now! et oublie pas que trop regarder loin, t’empêches de voir les racines qui jonchent le sol (oui je crée aussi des citations, je kiffe aussi un peu dans cet article!). Et au sol tu pourrais aussi trouver des fossiles qui vont inspirer ton chemin! Je sais j’aime bien aussi les images!

J’éclaircis le tout : ok t’as écrit ton ou tes objectifs (coooooool) – vraiment!? Écris les- et qu’ils soient S.M.A.R.T. (pas la voiture, je te laisse chercher « objectif SMART), Super!

Maintenant t’as 2 solutions:

1. Tu pars de ton objectif et tu reviens dans le temps en posant tes actions périodiquement. Exemple: Je veux masteriser l’envol et le rattrapé au twirling bâton d’ici le (date à 3 mois). Ok donc à 2 mois je maitrise le rattrapé, à 1 mois je fais un envoi bien droit dans le ciel…

2. Tu pars de maintenant vers ton point de mire: 1ère action, je cherche tout de suite le club le plus proche de twirling bâton, 2ème action je vais à Décat’ m’acheter mon bâton magique en bouleau, fourré au poils de licorne, 3 ème action je répète mon éducatif lancé pivoté 20 minutes/jour…

Bonux – 3. Si je veux, je fais coïncider le 1. et le 2. sur ma ligne temporelle que j’ai posé sur papier word au stylo bille.

Bien, prêt(e) à faire virevolter le bâton?

Gooooooo

Connaître ses qualités et ses défauts

Pas facile de lister soi-même, ses qualités et ses défauts.

C’est pourtant souvent ce qu’on vous demande lors d’un entretien d’embauche. Être capable d’avoir le recul nécessaire pour se connaître.

Ici, je vais vous partager une idée, pour connaître précisément ces points.

Retrouvez moi en vidéo aussi : https://youtu.be/p_70h7UMhKM

Demande à ton entourage de te faire un retour sur tes qualités et tes défauts (ou points à améliorer), c’est ce qui va tout changer pour toi.

Petite précaution avant de faire ça:

-sois sur que les personnes à qui tu demandes, te connaissent bien (famille, amis proches)

-vérifie que ce soit des personnes bienveillantes et objectives (sinon tu prendras que du négatif subjectif polluant et inutile)

-demande toi si tu es bien prêt à accueillir ces retours (ne t’attends pas à ce que les gens soient tendres ou qu’ils aillent absolument dans ton sens, rappelle toi que c’est toi qui leur demande: tu leur donnes le droit de te dire franchement ce qu’ils voient et pensent de toi)

-prépare toi aussi à être étonné (il y aura du difficile à accepter -parce que souvent tu veux pas le voir vraiment, parce que tu crois être dans le vrai, peut-être, mais si l’info revient minimum 2 fois, c’est qu’il y a quelque chose à revoir; et il y aura du bon que tu ne connaissais pas, que tu ne te reconnaissais pas, et ça c’est TOP)

Au final, cet exercice, si tu sais l’utiliser pour ce qu’il est, et non d’en garder des rancunes, tu pourras améliorer tes points forts, et t’appuyer sur eux pour transformer tes points faibles ou à améliorer.

Laisse un com pour me dire comment tu as vécu l’expérience!

Bon test 😉

 

Aller chercher son rêve d’enfant

Quand j’avais 4 ans, je chantais en boucle « Gaby oh Gaby » d’ Alain Bashung.

J’étais en vacances avec ma famille et ce soir là, nous sommes allés à un spectacle de chansons en extérieur (c’était l’été).

Retrouvez la vidéo de l’article:

 

Plusieurs amateurs se succédaient sur scène (genre je chante sous ma douche devant tout le monde!)

Mes sœurs m’ont proposé d’aller faire mon tour de chant (oui, j’étais The future star), enfin je pense maintenant que c’était plus pour ma drôlerie et ma mignonnerie .

Ainsi, me voilà prêt à monter sur l’estrade – qui était très haute pour moi – c’est alors que je commençais à avoir peur et à faire une grimace de ouiiiiiiiinnnnnnn que ma mère vit.

Ne pouvant me laisser « souffrir » ainsi, elle envoya mes sœurs venir me quérir. Je ne fis donc pas mes précoces début sur scène, d’autant plus que je prévoyais également une imitation de Roland Magdane que je kiffais grave.

De ce jour terrible, dont je me rappelle presque 40 ans après, voici le résultat:

-je ressens encore aujourd’hui l’énergie incroyable que j’avais de vouloir me produire sur scène, de donner de l’énergie au public, de les faire rire aussi.

-je ressens également de la peur de me présenter devant les gens tout seul et d’assumer mon numéro

-de la frustration aujourd’hui de me rappeler voir s’éloigner le public et d’étouffer cette excitation de communier avec le public (oui un brin mégalo)

A cette époque ma peur a été plus forte que ma pulsion de rêve éveillé

Je suis sur que toi aussi, au fond de toi, tu as vécu une frustration de ton rêve, de ton énergie.

Je te partage ça pour te dire d’aller chercher ton rêve d’enfant (c’est le titre, ça tombe bien) même si t’as 30, 40, 50 ans+ on s’en balek!

Aujourd’hui je me forme pour être conférencier professionnel. En mars 2019, je serais sur scène seul face au public, seul face à ma peur. Et je ferai alors honneur à cet enfant de 4 ans qui s’est découragé face à la peur.

Et toi? Quel est ton rêve d’enfant? Que veux tu en faire?

Arrêtez d’aider les autres!

Bonsoir, bienvenue, bonjour, peut-être

Laissez les autres faire leur taf! Alors par leur taf j’entends bien sûr leurs actions, ce qu’il/elle doit faire, arrêter d’aider les autres

Je suis Philippe Pons, coach professionnel de http://www.toutaffuter.com

Quand je dis d’arrêter d’aider les autres, ce n’est pas arrêter d’aider quelqu’un qui se casse la gueule dans la rue; c’est plutôt laisser les autres faire, laissez leur la responsabilité de leurs actions.

Par exemple, quelqu’un qui est en train de se plaindre parce qu’il/elle doit appeler quelqu’un, parce qu’il/elle doit dire à quelqu’un quelque chose et vous vous mettez au milieu et vous dites: »t’inquiète, moi je vais lui en parler, moi je vais le faire! »

NON, laissez le/la faire, laissez le/la prendre ses responsabilités. Ce n’est pas parce qu’il/elle se plaint que vous êtes dans l’obligation de l’aider sur ce qu’il/elle doit faire par lui/elle-même. Ou quand il/elle pose une question en l’air genre : »qu’est-ce qu’il y a à la télé ce soir? » « Attends je vais tout de suite répondre! »

Ce sont des exemples tous bêtes mais ça peut être plus compliqué que ça dans votre travail, dans votre relation. Toute la journée vous pouvez être sollicité indirectement par les autres. Donc laissez la responsabilité aux autres de faire ce qu’ils ont à faire

Faites vos actions pour vous, ça vous dégagera beaucoup d’énergie pour vous-même!

Ce que je veux dire c’est qu’on passe trop de temps et trop d’énergie à aider les autres. D’une part, ça ne va pas les aider dans ce qu’ils/elles ont à faire et dans leur comportement parce qu’ils/elles vont toujours venir vous demander de l’aide parce qu’ils/elles savent qu’ils/elles peuvent compter sur vous mais c’est pas vraiment compter comme avoir confiance en vous c’est plutôt vous utilisez mais ça va être inconscient de leurs part.

Laissez leur leur responsabilité et vous-même apprenez à vous frustrer sur cette sensation de tout le temps avoir envie d’aider les autres. D’une part vous ne les aidez pas et d’autre part vous gaspillez votre énergie à aller faire tout et n’importe quoi pour les autres qui ne vous le demande pas en plus!

Partager cet article si vous sentez que ça peut être utile à quelqu’un qui est dans l’aide constante aux autres et qui a besoin de ça pour ça pour se nourrir

Je vous souhaite une bonne soirée ou une bonne journée

à très bientôt

Démarre maintenant!

Bonjour à tous, salut à toi, bienvenue,

Aujourd’hui je voulais te parler de focus, de passion, d’investissement, d’inspiration

la vidéo ici: https://youtu.be/HjYN1Xs6qJY

Je me suis rendu compte que depuis que j’ai repris mes vidéos, l’inspiration arrive au fur et à mesure. Je ne planifie pas mes vidéos et je les tourne au jour le jour ou plusieurs d’affilée des fois.

Les idées tombent. Le plus dur ça a été le départ, de commencer parce que je ne savais pas du tout qu’est-ce que j’allais faire, de quel thème j’allais parler.

Et comme je n’avais rien planifié, je me demandais : et si j’ai pas d’idée, si ça marche pas, si ça vient pas, comment je fais? Je vais m’arrêter?

Parce que je voulais me lancer dans un processus de continuité et puis ben finalement le plus dur c’est le premier pas, la première marche. Le plus dur c’est de commencer et une fois que j’ai commencé, j’ai mis mon attention dessus, j’ai mis mon Focus, mon énergie dessus et les idées sont arrivées et les idées continuent d’arriver.

C’est ce que je veux vous partager; si vous avez une passion, si vous avez quelque chose dans lequel vous voulez vous investir, le plus dur c’est de commencer, de sortir du canapé et d’y aller d’attaquer et après les choses vont se mettre en place parce que vous avez l’énergie déployée pour atteindre votre objectif et vous mettre dans cette ligne d’action

Commencez, démarrez, allez-y et après tout va se mettre en place!

bonne journée à bientôt